https://www.kissthebride.fr/wp-content/themes/ktb
fr
ARTICLE

Utiliser la « longue traîne » pour booster son référencement

22 août 2016 | Partager l'article sur

5 min de lecture

La semaine dernière, nous vous parlions de l’importance du référencement naturel dans une stratégie de contenus, et évoquions notamment la technique de la longue traîne. Aujourd’hui, je reviens vers vous pour vous parler de façon plus précise de cette technique ou dans la langue de Shakespeare, « long-tail keywords« .

Concrètement, la longue traîne désigne une série de mots permettant de préciser un mot clé générique. Dans l’exemple cité dans notre précédent article sur le sujet, le mot clé de base « vacances en France » était précisé par « dans le sud » et « entre amis ».

Longue traîne : pourquoi utiliser cette technique ?

Essayez de taper juste les mots « vacances en France » dans Google et regardez le nombre de résultats. Impressionnant, non ?  A l’heure où j’écris cet article, il y avait environ 152 millions de réponses. Et vous ?

En restant sur ce mot clé, vous vous battez donc contre 152 millions d’autres contenus ! Donc à moins que vous soyez AirBnB ou Booking, je vous conseille de préciser la requête à laquelle votre contenu apporte une réponse. Car en travaillant sur des requêtes plus ciblées, vous drainerez un volume de trafic important.

Comment déterminer ses longues traînes ?

Mettez-vous à la place de votre lecteur. Et pour cela, revenez à la base : pour qui écrivez-vous vos contenus ?

Une technique de l’inbound marketing consiste à identifier des buyer personas, correspondant aux profils de vos clients cibles. Cela facilite notamment la rédaction des contenus et l’identification des mots-clés et longues traînes.
Vous vous mettez ainsi plus facilement à la place du lecteur, connaissez ou du moins devinez de façon très précise ses requêtes, et donc maîtrisez les expressions cibles à mettre en avant dans vos contenus !

En parallèle, n’hésitez pas à vous rendre sur les sites de vos concurrents pour étudier leur sémantique. Cet exercice vous permettra d’analyser les mots clés sur lesquels ils sont positionnés et vous donnera probablement des idées dans l’identification de vos propres mots.

Et concrètement, comment les utiliser ?

Pour augmenter l’efficacité de votre référencement naturel ou SEO, utilisez ces longues traînes dans :

  • Le titre de votre contenu. C’est la base !
  • Votre texte : non seulement mot à mot mais également avec des synonymes – les moteurs de recherche sont de plus en plus intelligents et là où auparavant, ils cherchaient l’expression exacte, dans l’ordre exact, ils s’intéressent désormais aussi aux mots pouvant signifier la même chose. Si nous reprenons donc l’exemple précédent sur les vacances (oui, je sais, l’exemple choisi reflète certainement le fait que je les attends impatiemment ;-)), vous pouvez, par exemple, utiliser cette longue traîne de la façon suivante : « Entre amis, quoi de plus agréable que de se retrouver dans une résidence dans le sud de la France pour des vacances bien méritées ? »
  • L’URL de votre page : ici plutôt de la manière la plus complète possible, par exemple /France-sud-vacances-entre-amis
  • Le titre HTML de votre page « Le sud de la France entre amis »
  • Les metatags des images (image alt-text + meta description) : les moteurs de recherche ne voient pas les images mais lisent leurs metatags ou autrement dit leur description.
  • Les liens hypertextes que vous incluez dans votre contenu, qu’ils mènent vers des contenus externes à votre site ou internes.
  • N’oubliez pas également les liens menant à votre contenu qui pourraient être partagés sur d’autres sites ou les réseaux sociaux (c’est ce que nous nommons les « backlinks »).

Ne pas oublier : toujours orienter son contenu en fonction de sa cible

Attention toutefois à ne pas en abuser au risque d’énerver Google. En effet, celui-ci s’apercevrait très rapidement que vos articles sont rédigés dans le seul but d’attirer des visiteurs sans leur apporter une véritable utilité, et votre référencement serait alors pénalisé. Vous devez penser et rédiger vos contenus pour votre cible, pour l’aider à identifier un problème et trouver des solutions pour le résoudre.

Aussi efficace et importante soit-elle, cette technique de la longue traîne n’est donc qu’une partie des outils permettant d’améliorer le référencement de votre site.

En conclusion : utilisez toutes les techniques d’optimisation du référencement MAIS pensez d’abord à construire vos contenus de façon « user centric » et non pour les moteurs de recherche !

 

L'auteur - Laetitia Perez

Responsable marketing technologique chez Loyalty Company depuis plus de 8 ans, et certifiée B2B master (Oracle Marketing Cloud Academy), Inbound (Hubspot) et Email Marketing (Hubspot) ; je suis de très près et avec intérêt l'introduction des nouvelles technologies dans la sphère marketing.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus