https://www.kissthebride.fr/wp-content/themes/ktb
fr
ARTICLE

Il n’y a pas que 2.0 dans la vie…

20 avril 2011 | Partager l'article sur

2 min de lecture

Si j’en crois tous les orateurs de talent entendus ici et là, si j’en crois les bloggeurs les plus influents et les journalistes les mieux documentés, nous devons tous nous rendre à l’évidence : l’avenir du marketing s’écrira en chiffres : 2.0.

On ne peut pas nier ce mouvement de fond : oui, la donne a changé, les consommateurs sont devenus des consom’acteurs qui ne veulent plus « subir » bêtement les messages marketing et prennent la parole sur les marques. Ok. Le débat du jour n’est donc pas de savoir si les médias sociaux sont incontournables, ils le sont et le seront de plus en plus. La preuve que nous y croyons nous aussi : nous prenons la parole sur ce blog.

Est-ce à croire pour autant que l’avenir du marketing ne se fera que sur les réseaux sociaux ? N’y a-t’il pas de place pour d’autres innovations, d’autres tendances ? Et si j’ose l’écrire, des nouveautés peut-être plus pragmatiques, plus en phase avec la réalité quotidienne des directions marketing et commerciales ? Notamment dans le monde du BtoB qui est le notre ?

Là, vous vous dites certainement : « elle n’est pas objective, elle travaille pour l’agence du Marketing Intelligent ». Je vais donc me contenter de retranscrire les échanges que nous avons tous les jours avec nos clients et nos prospects, qui eux sont vraiment objectifs. Et bien, jamais ils ne nous parlent de 2.0, aucun d’entre eux ne nous a jamais demandé d’ouvrir sa page fan sur Facebook, aucun ne s’inquiète de son nombre de followers sur Twitter… Pire encore, lorsqu’on aborde avec eux le sujet du traitement et de l’exploitation de leurs données (pourtant vraiment pas glamour… n’en déplaise à nos gestionnaires de bases de données et statisticiens !), ils sont extrêmement intéressés.

Et vous savez pourquoi nos clients sont si intéressés par le Marketing Intelligent, et si peu par le 2.0 ? Pour une raison simplissime qui ne s’écrit pas en chiffres mais en majuscules : ROI. Et oui, le fameux retour sur investissement et le développement du chiffre d’affaires restent la priorité n°1 des gens du terrain. Et tant pis pour les envoutantes sirènes du 2.0. Comme le dit lui-même l’un des experts en la matière : « communautés », « expérience globale », « partage de valeurs » sont de belles notions mais aujourd’hui, ce qu’attendent les annonceurs, ce sont des espèces sonnantes et trébuchantes. Point.

A lire aussi sur Marketing-Professionnel

L'auteur - Kiss The Bride

Kiss The Bride est l'agence conseil en marketing client du groupe Loyalty Company. Nous marions nativement les intelligences de la data, de la création et de la technologie pour délivrer des expériences originales, engageantes et profitables.

1 commentaire

  • Bonjour,

    Même sensibilité (constat) que vous.
    A l’île de La Réunion le marché (un département grand comme l’hérault) est loin d’être mature, les agences de pub sont encore les principales interfaces des communicants.
    La crise ? pousse à la mesure (ROI), de l’interet du md mais d’autres difficultés émergent :
    – les resp marketing ne sont pas au fait de tous les canaux possibles ! (moyen, formation, intérêt )
    – service informatique d’un côté et service marketing de l’autre (cloisonnement)
    pas de lien entre eux !
    – peu de base de données clients, pas de data manager

    Ceci pour illustrer d’une autre manière qu’au delà de l’intérêt légitime porté au ROI , l’entreprise doit parfois partir de trés loIn avant d’arriver au 2.0…

    De facto du travail en perspective !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus