https://www.kissthebride.fr/wp-content/themes/ktb
fr
ARTICLE

Réseaux sociaux : 4 étapes pour construire une stratégie social media performante

13 juin 2017 | Partager l'article sur

Les réseaux sociaux sont morts…vive les médias sociaux !

Pendant très longtemps et encore aujourd’hui, des marques se sont positionnées sur les médias sociaux avec pour principal objectif de faire acte de présence.

« Tout le monde y est, nous devons y être aussi. »

Aujourd’hui, et maintenant depuis presque 6 ans, une présence sociale peut matcher avec de véritables objectifs marketing mais aussi de communication. Une évolution dû notamment à la place de ces réseaux sociaux, transformés aujourd’hui en véritable médias.

  1. Quels Cibles ? Quels Médias ?

Chaque média social possède ses spécificités et son propre public. Il parait évident que nous n’allons pas envoyer le même type de message sur Linkedin que via une story de marque Snapchat. Des règles, et des contenus optimisés pour la consommation de ces médias qui aujourd’hui occupent une grande partie de nos journées.

Même si des usages de consommation sont définissables, ces médias sociaux nous accompagnent tous les jours à toute heure, et sur tous les supports. Le mobile étant aujourd’hui l’outil numéro 1 en termes de consommation.

réseaux sociaux stratégie

Toute stratégie social media débutera donc par une étude précise de la cible pour savoir où se positionner. Une approche similaire au développement d’une stratégie de communication classique sur d’autres supports.

Cette étape va permettre notamment d’éviter de se positionner sur des médias sociaux qui ne correspondent pas à la marque. A la question « Doit-on absolument être présent sur Facebook ? » la réponse « tout dépend de votre cible et de vos objectifs » est aujourd’hui la plus adaptée. Par exemple, vous êtes une banque d’investissement spécialisée en grandes fortunes, il n’est pas utile de développer une stratégie Facebook pour toucher une cible qui n’est pas active sur ce réseau pour ce type de contenus.

La première étape passera par un audit de vos propres médias sociaux, une étude de vos cibles, et une définition des objectifs.

  1. Des contenus qualitatifs

La qualité des contenus n’a jamais été aussi importante. Diffuser un message pour simplement « le diffuser » ne suffit plus à performer. Aujourd’hui, selon les chiffres officiels communiqués par Facebook, chaque seconde 4100 contenus sont créés et postés sur le média social.

Les marques sont aujourd’hui de plus en plus présentes sur ces médias, la guerre aux contenus les plus originaux fait donc rage. L’originalité n’est d’ailleurs pas forcément le contenu star pour émerger.

La qualité graphique est le minimum syndical requis. Si votre contenu est « moche », « illisible », non compréhensible, dans un premier temps il ne marchera pas, dans un second temps il plombera le reach de votre page et pénalisera l’ensemble de votre stratégie.

Un autre adage qui était vrai mais qui aujourd’hui ne l’est plus : « Plus on est actif, plus on est performant ».

La fréquence est importante, certes, mais être présent quotidiennement n’est plus obligatoire. Si vous ne disposez pas de moyens exceptionnels, une présence moins soutenue mais qualitative va vous permettre d’assurer une excellente présence sociale. Ça n’a pas toujours été le cas, il y a encore peu, le reach de votre page Facebook obligeait les marques à « spammer » leurs communautés.

L’importance des contenus bien produits est donc primordiale pour le développement de la notoriété mais aussi pour la transformation économique. D’après l’étude The Shotfarm Product Information Report

« Au-delà de la description basique d’un produit, un e-commerçant peut augmenter son taux de conversion de 35% en ajoutant des contenus de qualité et interactifs: des images en haute définition, des images à 360 degrés, ainsi que des vidéos. » 

réseaux sociaux reporting

  1. Réagir vite et bien

Pour être en phase avec sa communauté, il faut être réactif car les internautes sont habitués à interagir avec des community manager qui leur répondent assez vite. Laisser une question sans réponse durant une durée longue (plus de 48 heures) c’est risquer de voir apparaitre des commentaires disgracieux, voire d’être à la base d’un « badbuzz » tant redouté pour les marques.

Il y a deux types de contenus produits par vos communautés sur vos médias sociaux : des contenus positifs qui peuvent être l’occasion de remercier pour le soutien dont fait preuve votre communauté.

Des contenus négatifs (beaucoup plus nombreux) qui eux vont permettre de répondre publiquement sous forme de mea culpa.

Aucune marque n’est parfaite, mais vous vous devez d’être réactifs pour montrer à l’ensemble des personnes qui vous suivent que vous avez vu le problème, et que vous comptez bien le résoudre afin de proposer un service optimal.

Il en est de même pour les messages positifs. Ils peuvent aussi être l’occasion de mettre en avant l’internaute qui a pris le temps de vous gratifier d’un message positif sur votre page. Attention à ne pas générer de faux messages via de faux comptes. La supercherie révélée, le « badbuzz » est amplifié.

  1. Se fixer des objectifs

Mesurer ses actions aujourd’hui sur les médias sociaux est primordial. Plus nous nous imposons la « contrainte » de mesurer et d’analyser les actions des campagnes, plus nous pouvons nous fixer des objectifs réalistes.

Il est assez compliqué avant le lancement d’une campagne de fixer avec précision l’ensemble des retombées qu’elle peut générer. Avec l’expérience de nombreuses campagnes, on est plus à même à espérer des retombées précises.

Avant tout lancement, des objectifs doivent être fixés. Le développement de la notoriété, la croissance de la communauté, la génération de lead via un contenu, la transformation économique d’un nouveau produit via des lien e-commerce…etc

Une connaissance des outils statistiques intégrés dans les médias est un plus pour observer au quotidien les performances des contenus. N’hésitez pas à demander à votre community manager des reportings réguliers afin de le challenger mois par mois, action par action.

Ces étapes respectées, vous pourrez mesurer aisément l’effet des médias sociaux sur votre stratégie marketing globale.

Si vous n’avez pas les équipes en interne pour, nous serions heureux de vous rencontrer pour trouver avec vous des solutions afin de vous faire franchir le pas !

 

L'auteur - Pierre-François Canault

Pierre-François est Social Marketing Strategist chez Kiss The Bride."Passionné par les nouvelles manières de communiquer, j’enseigne depuis quelques années l’art de développer des stratégies Social Media. On peut avoir le meilleur contenu au monde, si personne ne sait qu’il existe il ne sert à rien."

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus