https://www.kissthebride.fr/wp-content/themes/ktb
fr
ARTICLE

Snapchat : 3 secondes de publicité avant de pouvoir la skipper ?

11 janvier 2018 | Partager l'article sur

L’année dernière, vous aviez lu sur ce blog qu’il était compliqué pour Snapchat de se transformer économiquement et de rassurer ses actionnaires.
Une plateforme très bien pensée pour ses utilisateurs avec des taux d’engagement exceptionnels, mais des publicités qui n’arrivent pas à percer. Le réseau californien a bien pensé à intégrer des formats publicitaires dans son application, notamment dans les stories des annonceurs mais les jeunes utilisateurs du réseau social n’aiment pas la publicité en 2018 et ont pris la fâcheuse habitude de « skipper » cette dernière rapidement.

Un problème ? Une solution…

Pour faire en sorte que ces publicités soient vues, Snapchat a prévu de les bloquer à l’image du format de Google (annonces TrueView) utilisé en durée de 5 secondes sur YouTube. Un format qui n’est pas du tout apprécié par cette cible, souvent utilisatrice de logiciels anti-pubs comme Adblock. L’application envisage donc de ne plus permettre le « skip » des Snap Ads publics, durant une période de 3 secondes, plus courte que celle de Google mais décisive pour l’annonceur.

Deux secondes sont nécessaires pour qu’une publicité soit considérée comme « vue »

Selon le MRC (Media Rating Council), 2 secondes sont nécessaires pour qu’une publicité soit considérée comme « vue ». Ce format de 3 secondes permettrait ainsi de répondre à la problématique de visibilité des annonceurs sur ce réseau et de renforcer la performance de leurs investissements.

Néanmoins, les marques vont devoir redoubler de créativité et de pertinence dans leurs contenus publicitaires si elles souhaitent réellement séduire et engager leurs publics et non pas détruire leur image, en donnant l’impression de harceler les utilisateurs du réseau.

L'auteur - Pierre-François Canault

Pierre-François est Social Marketing Strategist chez Kiss The Bride. "Passionné par les nouvelles manières de communiquer, j’enseigne depuis quelques années l’art de développer des stratégies Social Media. On peut avoir le meilleur contenu au monde, si personne ne sait qu’il existe il ne sert à rien."

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus