158 ter rue du Temple
75003 Paris

100 allée des Frênes
69760 Limonest

395 rue du Général de Gaulle
59700 Marcq en Baroeul

Chiffres clés du marketing

Les chiffres clés du marketing | Mars 2016

Tour d’horizon de l’actualité marketing de ce mois de mars à travers quelques chiffres clés.

Le monde compte désormais plus de 5 milliards mobinautes, avec plus de 50 % de français qui se connectent tous les jours à Internet depuis leur mobile (étude Mediametrie).

L’AdBlocking aurait réduit de 21,8 milliards de dollars les revenus liés à la publicité sur Internet (sur les 141 milliards rapportés par la pub digitale dans le monde). Ce chiffre pourrait s’élever à 41,4 milliards de dollars, selon les estimations les plus pessimistes (source : Adobe/Pagefair).

70 % des annonceurs français considèrent que le content marketing est là pour travailler et renforcer la présence de marque avant tout. Tandis qu’aux États-Unis, les annonceurs déclarent utiliser le Content Marketing surtout pour acquérir des clients (68 %), et générer des leads (66 %) (source : Frenchweb).

D’après l’étude Tendances digitales 2016,  les trois initiatives prioritaires dans les entreprises sont directement liées à l’expérience client le ciblage et la personnalisation pour 31 % des interrogés, l’optimisation de contenu (29 %) et l’engagement sur les réseaux sociaux (25 %) (source : Adobe et eConsultancy).

Si l’on constate une évolution vers les devices mobiles surtout du côté des 18-24 ans, seuls 5 % des e-shoppers reconnaissent utiliser le plus souvent leur smartphone pour acheter en ligne. Cette lenteur dans l’adoption s’explique par 3 freins pointés par les sondés : le risque d’utilisation des données personnelles (46 % des personnes interrogées) l’ergonomie du site qui n’est pas adaptée au mobile (39 %) des modalités de paiement peu voire pas adaptées à la mobilité (35 %) (source : Microsoft et Ifop).

La mise en place d’une stratégie marketing basée sur la collecte et l’analyse de données est une priorité pour 90 % des sondés. Pourtant, 46 % des sondés estiment qu’il est difficile voire « très difficile » de créer une approche inter-équipe qui placerait le client au centre (source : Adobe et eConsultancy).

Si 51 % des marketeurs placent le mobile parmi leurs trois priorités en 2016 (contre 61 % des agences interrogées), seuls 45 % des sondés estiment intéressant de savoir comment les utilisateurs mobiles s’informent ou effectuent des achats via leur mobile (source : Adobe et eConsultancy).

Un client consulte en moyenne plus de 18 sources de contenu avant d’effectuer ses achats. La gestion de ces interactions clients est aujourd’hui devenue le principal défi des entreprises (source : Google).

93 % de français attendent des nouvelles technologies qu’elles protègent leurs données personnelles et 83 % qu’elles soient régies par des règles éthiques (source : Microsoft et Ipsos).

70 % de français pensent que la possibilité de synchroniser ses préférences sur l’ensemble des écrans est essentielle pour simplifier l’expérience utilisateur, et 64 % trouveraient plus simple qu’une tâche commencée sur un écran puisse être poursuivie sur un autre (source : Microsoft et Ipsos).

Rendez-vous dans le mois prochain !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies pour optimiser les performances du site, mesurer l'audience de la publicité et sa pertinence, et vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Pour obtenir davantage d'informations et/ou pour modifier vos préférences, cliquez sur le bouton sur « Personnaliser mes cookies ». Pour de plus amples informations sur la façon dont nous traitons vos données à caractère personnel et les cookies, veuillez consulter notre politique de confidentialité et d'utilisation des cookies. Nous vous invitons à :
Préférences en matière de dépôt de données

Lorsque vous visitez des sites Web, ils peuvent stocker ou récupérer des données dans votre navigateur. Ce stockage est souvent nécessaire pour la fonctionnalité de base du site Web.

L’analyse peut être utilisée comme stockage. La confidentialité est importante pour nous, vous avez donc la possibilité de désactiver ce type de stockage qui n’est pas nécessaire pour le fonctionnement de base du site Web. Le blocage de l’analyse peut avoir un impact sur votre expérience sur le site Web.