158 ter rue du Temple
75003 Paris

100 allée des Frênes
69760 Limonest

395 rue du Général de Gaulle
59700 Marcq en Baroeul

Communication & Content marketing

Adblocks : quel usage chez les Français ?

L’IAB France a publié, en partenariat avec Ipsos, les résultats du dernier Baromètre sur les Adblocks sur le Marché Français. L’occasion de décrypter le comportement et l’usage des français vis à vis des bloqueurs de publicités. L’étude, réalisée en deux temps (en janvier, puis en octobre), démontre que l’utilisation des adblocks est en nette recrudescence sur le marché français. Les adblocks ont-ils de beaux jours devant eux ? Pas si sûr.

Les adblocks, chevaliers blancs contre la publicité intempestive

Parmi les principales raisons poussant les internautes à installer un adblock, des publicités jugées trop répétitives. Pop-up s’ouvrant à tout va, bandeau masquant le contenu, nouveaux onglets qui se déploient frénétiquement… Aucun doute, la publicité sur Internet joue parfois avec les nerfs de l’internaute ! 61% des personnes interrogées trouvent la publicité trop répétitive, 66% la jugent trop présente, et 71% la perçoivent même comme une source d’énervement. Aujourd’hui, 51% des utilisateurs ont installé un bloqueur de publicité sur leur desktop, 69% en disposent même depuis plus d’un an !  Le premier appareil concerné par cette tendance est l’ordinateur portable (environ 7 sur 10), afin de fluidifier la navigation. En effet, 85% des sondés affirment utiliser un adblock car les publicités nuisent à leur navigation.

Par ailleurs, 86% des personnes interrogées affirment que si elles le pouvaient, elles bloqueraient les publicités sur au moins un autre média. Dans leur ligne de mire : la télévision (74%) et la radio (47%) !

Qui sont les utilisateurs d’Adblock ?

53% des 16-24 ans sont équipés d’un bloqueur de publicités, contre 39% chez les 25-34 ans. Une population plutôt jeune, donc. Toutefois, les bloqueurs de publicité gagnent du terrain chez les 60 ans et plus. La part d’utilisateurs a progressé de 30% dans cette tranche d’âge. Bien que la part d’utilisateurs français ait augmenté depuis janvier, 9% des sondés affirment avoir désinstallé les bloqueurs de publicité. Une lueur d’espoir pour les annonceurs !

Les adblocks sont-ils activés en permanence ?

L’étude montre que non. 56% des sondés affirment désactiver occasionnellement leur bloqueur de publicité. Intéressés par le contenu d’une page, ils suspendent l’activation de leur bloqueur pour pouvoir le consulter. Les français ne sont donc pas allergiques à la publicité ? Ils sembleraient que non. On peut même dire que certains formats publicitaires ne leur posent aucun problème. L’étude montre en effet que la bannière vidéo, l’interstitiel sur ordinateur ou encore le pré-roll vidéo skippable constituent le top 3 de leurs formats préférés. Il existerait des publicités acceptables ? Oui, et voici leurs critères :

  • N’interfère pas avec la navigation : 69%
  • Se ferme facilement : 65%
  • Ne force pas la vue avant l’accès à un contenu : 62%

Les Français sont donc de plus en plus enclins à désactiver leurs Adblocks pour consulter des contenus à condition que la publicité soit jugée comme acceptable. C’est en cela que réside le point de vue de la société Adblock Plus : les publicités méritent aujourd’hui d’être améliorées et d’être d’avantage orientées utilisateurs. Pour en savoir plus sur la vision d’Adblock Plus, restez connectés… Nous publierons prochainement une interview susceptible de vous intéresser.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies pour optimiser les performances du site, mesurer l'audience de la publicité et sa pertinence, et vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Pour obtenir davantage d'informations et/ou pour modifier vos préférences, cliquez sur le bouton sur « Personnaliser mes cookies ». Pour de plus amples informations sur la façon dont nous traitons vos données à caractère personnel et les cookies, veuillez consulter notre politique de confidentialité et d'utilisation des cookies. Nous vous invitons à :
Préférences en matière de dépôt de données

Lorsque vous visitez des sites Web, ils peuvent stocker ou récupérer des données dans votre navigateur. Ce stockage est souvent nécessaire pour la fonctionnalité de base du site Web.

L’analyse peut être utilisée comme stockage. La confidentialité est importante pour nous, vous avez donc la possibilité de désactiver ce type de stockage qui n’est pas nécessaire pour le fonctionnement de base du site Web. Le blocage de l’analyse peut avoir un impact sur votre expérience sur le site Web.