5 rue Daunou
75002 Paris

100 allée des Frênes
69760 Limonest

17 avenue de la Créativité
59650 Villeneuve d’Ascq

Marketing Digital

Applis mobiles : l’enjeu de la pérennité

Dans le cadre de notre participation au HubDay Future of Mobility, Jamila Yahia Messaoud, Directrice des Départements Télécom, Cinéma, Comportement Média et Ad’hoc chez Médiamétrie, nous a présenté quelques chiffres et tendances clés en matière d’applications mobiles. Un canal pas si facile à maitriser pour les marques. Explications…

Un marché volatile
Si le mobile fait désormais partie intégrante de notre quotidien, les applications ont du mal à se frayer un chemin dans ces usages mobiles. Ainsi, selon la dernière étude de Médiamétrie « Applications : installation, usage et désinstallation », chaque mobinaute utilise en moyenne seulement 5 applications par mois alors qu’il en a 28 installées sur son smartphone. Pire encore, 2/3 des mobinautes désinstallent jusqu’à 25 % de leurs apps.
Il existe donc un réel enjeu lié aux applications mobiles. Plus que convaincre vos cibles de télécharger votre appli, vous devez aussi et surtout faire en sorte qu’ils l’utilisent régulièrement et la conservent. « On constate une volatilité des applications sur les smartphones. C’est-à-dire que l’on va installer très facilement certaines applications mais également les désinstaller tout aussi facilement » souligne Jamila Yahia Messaoud.

Des disparités liées aux usages
Néanmoins, les différences d’utilisation sont notables selon les catégories d’applications. Si les jeux sont les applis les plus téléchargées (51 %), ils sont aussi les plus facilement désinstallés ; tandis que les applis liées aux réseaux sociaux sont considérablement utilisées et donc très peu désinstallées.

Applis1

Applis2

Applis3

Autre information importante révélée par l’étude, l’essor des réseaux sociaux avec notamment 5 applications qui disposent d’un niveau de notoriété élevé en raison de leur valeur ajoutée pour l’utilisateur. On retrouve sans surprise Facebook Messenger, Snapchat, Instagram, Waze et Uber.
Dans cet univers concurrentiel où le nombre d’applications disponibles augmentent de jour en jour, les marques doivent donc se différencier, non seulement en délivrant une expérience utilisateur optimale mais surtout en lui proposant des contenus et des services utiles, pertinent voire même addictifs« L’enjeu pour les marques est d’échapper à cette certaine volatilité des applications mobiles. En perdurant sur le smartphone de l’utilisateur, les marques bénéficient d’un contact direct avec le consommateur » conclut Jamila Yahia Messaoud.

> A lire aussi : « Allianz Conduite Connectée » : un modèle d’appli inspirant

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *