5 rue Daunou
75002 Paris

100 allée des Frênes
69760 Limonest

17 avenue de la Créativité
59650 Villeneuve d’Ascq

Evénements marketing

Événement | Paris Retail Week 2019 : notre debrief

La semaine dernière, nous nous sommes rendus à la Paris Retail Week qui a eu lieu du 24 au 26 septembre. Plus de 600 exposants, 25 000 professionnels et 1 000 Business Meetings étaient présents à cet événement. L’occasion de rester à l’affût des dernières tendances retail et benchmarker les bonnes pratiques en matière de magasin connecté. Au programme : data, innovation marketing et nouvelles technologies. Voici notre debrief !

La data : on ne change pas une équipe qui gagne

Peu importe sous quelle forme et à quelle fin elle est utilisée, la data reste la préoccupation première des enseignes. Et oui, ce n’est plus un secret pour personne : la donnée vaut de l’or ! Et pour cause, sans data, impossible de recruter, engager ou fidéliser ses clients. Alors pour aboutir à une relation client personnalisée, il faut être en capacité de collecter, traiter puis centraliser les données qui émanent de divers points de contacts.

C’est dans cette logique que le groupe AccorHotels s’est lancé dans l’hospitalité augmentée en proposant de matcher les offres avec les attentes des clients. Le groupe a donc lancé son programme de fidélisation augmentée en utilisant un nouvel outil : la carte ACDC (Accor Customer Digital Card), facile à retenir pour les amateurs de Rock. Cet outil connecté à l’ensemble des 39 marques du groupe (Ibis, Sofitel, Mercure…) permet à la marque de se rapprocher de ses clients en centralisant l’ensemble des données collectées à travers le monde (110 pays).

« Nous cherchons par tous les moyens à aller au-delà de l’expérience hôtelière. Grâce au digital et à la data, nous anticipons les usages et sommes en veille des attentes des clients » , souligne Antoine Dubois, Vice-Président Global Marketing Strategy d’AccorHotels.

Banniere CTA LB Retail

Innovation et ADN de marque : meilleurs ennemis

De nos jours, les consommateurs cherchent des produits qui les valorisent autant qu’ils les distinguent vis-à-vis des autres. De plus, ils sont prêts à privilégier les marques qui sauront reconnaître leur singularité et adapter leur communication en ce sens. Selon les résultats de l’étude Shopper Observer 2019 menée par Havas, 59 % des consommateurs français aimeraient se rendre uniquement dans des magasins conçus autour d’eux et de leur passion.

Et si la solution était un bon mix entre ADN/positionnement de marque et innovation ? En effet, l’innovation technologique permet aux marques de capter et traiter la donnée, afin de délivrer des expériences personnalisées, sans omettre le discours de marque.

Alors pour respecter leur promesse de marque, les enseignes doivent imposer des limites à leurs innovations.

« Il ne faut pas essayer d’être toujours le plus moderne, il faut aussi être capable de renoncer à certaines choses et de l’expliquer avec pédagogie : par exemple, quand Amazon promet une livraison en 2h, la proposition de valeur n’est pas du tout la même qu’une livraison à J+1. On ne parle ni des mêmes prix, ni des mêmes besoins et produits. » souligne Maud FUNARO, Directrice Stratégie et Innovation d’E. Leclerc

En clair, pour que l’innovation sert l’ADN de marque, celle-ci nécessite une bonne orchestration et un bon dosage. Les innovations mises en place par la marque doivent être cohérentes avec le positionnement de celle-ci.

La technologie : potion magique des entrepreneurs indépendants

Lors de la Keynote de Shopify, Emilie Benoit, Country Manager France nous a raconté 4 histoires d’entrepreneurs français (Respire, la Pelucherie, Bonsoirs.com et Oé) ayant réussi sur la plateforme. A travers ces histoires, Shopify nous présente sa nouvelle façon de concevoir le commerce :

« Chez Shopify nous croyons que la simplicité, l’autonomie, l’innovation technologique et la formation sont les clés de la démocratisation de l’e-commerce – que l’on choisisse de se lancer seul ou accompagné. Nous sommes convaincus que le futur de l’e-commerce passera par l’émergence de commerçants opérant loin des réseaux préformatés et des intermédiaires. »

En effet ce que propose l’entreprise Shopify est une innovation technologique cruciale dans le monde du commerce. L’idée est simple : simplifier l’accessibilité de tous les outils e-commerce aux entrepreneurs et aux créateurs d’entreprises afin de leur permettre de rivaliser avec les marques historiques.

Autre exemple, la plateforme de marketing omnicanal, be-One, qui permet de réconcilier les données on et offline, les parcours physiques et digitaux et mêmes les enjeux nationaux et locaux (pour les franchisés). Un excellent moyen pour les enseignes d’offrir à leurs clients des expériences fluides et sans rupture.

Decouvrez Be-one, la plateforme marketing omnicanale

L’essor des marques dîtes “Direct to Consumer” prouve que cette tendance tend à se développer. En effet, les consommateurs sont en quête de sens dans leur parcours d’achat et valorisent le fait d’être en interaction avec leur marque favorite. Aujourd’hui l’exhaustivité du catalogue, la possibilité de prodiguer des conseils, et l’échange entre le commerçant et son client sont autant de facteurs de succès. Retour à une sorte de commerce de proximité mais en ligne.

>> Vous êtes aussi allé(e) à la Paris Retail Week ? Faites-nous part de vos commentaires !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *