158 ter rue du Temple
75003 Paris

100 allée des Frênes
69760 Limonest

395 rue du Général de Gaulle
59700 Marcq en Baroeul

Communication & Content marketing

Social Media – Chantier 1 : la stratégie de content marketing à l’ aune du COVID-19

Dans notre précédent article, on vous présentait à la manière d’un teasing les 3 gros chantiers à mener pour votre stratégie social média en 2021. Le suspense a assez duré ! Place maintenant au premier sujet de notre dossier : le content marketing ! On vous l’accorde, en 2021, les mots « content marketing » sont un peu galvaudés. Cependant, la mise en place d’une stratégie de contenu reste un incontournable pour votre marque. Mais en pleine épidémie, lorsque tout le monde est chez soi, comment faire du contenu de qualité et intéressant ? Après tout, un bon contenu (de fond ou publicitaire) s’inspire du quotidien, des anecdotes de vies, répond à certains questionnements de la société. Quand celle-ci s’arrête, comment retrouver l’inspiration ? Comment rester en surface pour être visible ?

Selon une étude récente, une personne consomme environ (hors COVID) 8 heures de contenus digitaux par jour*. Un chiffre qui vous parait énorme ? Imaginez-le maintenant que nous sommes tous chez nous. Content is King est un adage qui n’a donc jamais été aussi vrai. Aujourd’hui, l’économie de l’attention est à son paroxysme, le FOMO (Fear Of Missing Out) est un phénomène reconnu, le mot infobésité à fait son entrée dans le Larousse.

Une preuve que le contenu a une place prépondérante dans nos vies.

Mais comment tirer son épingle du jeu ? Comment convaincre vos audiences de vous accorder un peu de ce temps d’attention ?  On vous glisse quelques pistes de réflexion ici.

1.    On remixe et on réadapte

Avec la COVID-19, le secteur de la communication a subi de plein fouet des coupures budgétaires drastiques. Conséquences ? Les entreprises communiquent moins et disparaissent discrètement du paysage pendant la tempête. Une dichotomie s’installe alors entre ce que les marques font et ce qu’elles devraient faire ; puisque les entreprises qui s’en sortent le mieux en période de crises sont celles qui communiquent le plus. Alors, comment faire pour continuer à prendre la parole sans faire exploser son budget ? Et bien tout simplement, en remixant ses contenus.

Anciens spots publicitaires, rushs de tournages ou de shootings, motions diffusés il y a plusieurs mois … Vous êtes assis sur une manne de contenus qui ne demande qu’à être réutilisée. Pour cela, faites un état des lieux de vos contenus et de leur utilisation, réadaptez ceux de votre choix et faites-leurs raconter une nouvelle histoire en stories, en boomerang, en GIF.

L’avantage du remix :

–        Une optimisation budgétaire, puisque vous donnez à vos contenus une durée de vie plus longue
–        Des temps de production optimisés
–        Des temps de validation plus courts

2.    On associe snack-content et contenu long

Vous connaissez l’expression « il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier » ?. Alors appliquez-là à votre stratégie de content marketing. Investissez plusieurs terrains afin de vous créer de nouveaux espaces d’expression pour in fine rester visible. N’opposez plus snack content et contenus longs, rendez-les complémentaires pour servir différents aspects de votre discours. Ce n’est pas fromage ou dessert, c’est bien les deux (ok, on s’arrête-là avec les expressions). Mais pourquoi ?

D’un côté, avec le snack-content, vous vous laissez l’opportunité d’être réactif. Vous partagez les instants de vie de votre marque et ceux de vos audiences avec votre marque. Vous apportez un peu de relationnel et de connivence dans vos échanges. Ils sont révélateurs d’un état d’esprit, d’une personnalité.

De l’autre côté, avec les contenus longs, vous avez la possibilité de traiter un sujet en profondeur, de le séquencer, l’analyser sous différents angles. Ils mettent en lumière votre expertise, votre vision, votre avis. Ce sont des contenus qui s’inscrivent sur le long terme et participent à la construction de votre réputation. Notre conseil : acceptez les pixels qui dépassent, seuls vous les voyez ! (rendez-vous plus bas pour comprendre un peu mieux ce nouvel enjeu qu’est l’authenticité)

Et puis, en bonus, vous vous prévenez également des changements récurrents d’algorithmes qui favorisent un jour les contenus longs et le lendemain les contenus courts. 

3.    On reste authentique

On reste authentique dans la forme. La montée des contenus « live », l’explosion des vidéos sur les réseaux sociaux et bien sûr, l’avènement des stories font que les audiences recherchent maintenant de la spontanéité, de l’authenticité. On ne cherche plus le contenu qui nous en met plein les yeux, on cherche celui qui nous intéresse.

On reste authentique dans le fond. Exit les marques trop lisses, les discours commerciaux, le greend-washing, les paroles qui semblent trop belles. Maintenant on veut du vrai, on veut savoir comment les marques participent (de manière positive) à notre quotidien, ce qu’elles font VRAIMENT. Déjà en 2019, on savait que 77 % des marques pouvaient disparaître dans l’indifférence générale*. Ce besoin d’affirmation s’est donc exacerbé avec la COVID-19 et la loi Pacte qui fait passer l’entreprise de simple pourvoyeur d’emplois à entreprise à mission.

Les marques prennent donc aujourd’hui position, elles s’affirment et revendiquent leur rôle sociétal. Mais attention au terrain glissant, cela demande aussi d’y croire en interne pour ne pas sonner creux.  

4.    On arrête de se faire plaisir et on fait plaisir à nos audiences

Quoi ? Qu’est-ce que j’entends ? Je ne peux pas disposer de mon espace d’expression comme je le souhaite ? C’est un peu ça oui. Comme on l’expliquait en préambule, il devient primordial de convaincre vos audiences de vous accorder un peu de leur temps d’attention. Le contenu n’est donc plus uniquement commercial, il n’a plus pour unique objectif de vendre un produit ou faire remplir un formulaire. Vos audiences veulent autres choses.  Elles veulent une parole libérée, des contenus qui répondent à des questionnements sociaux et sociétaux, mettent en exergue des tendances de marché. Des contenus qui soient émotionnels, relationnels, informationnels, divertissants et différenciants… En somme, des contenus qui répondent de manière ciblée à leurs besoins réels.

Pour identifier ces terrains d’expression, demandez à votre communauté ses envies, réalisez une analyse fine de ses interactions pour identifier des récurrences. De ces récurrences, dégagez des axes éditoriaux et des thématiques de sujet. En bref, soyez intéressant au lieu d’être intéressé.

Dernier petit point : vous pouvez faire le plus beau contenu de la terre, si celui-ci n’est pas vu, vous vous sentirez un peu frustré. Alors, pourquoi ne pas miser sur une belle stratégie d’amplification ? Vous n’y connaissez rien ? Ça tombe bien, on vous prépare prochainement un article sur le sujet.

>> Si vous souhaitez plus de conseils, contactez nos experts Social Media !

>> Découvrez la suite de ce dossier par ici :

Chantier 2 : les stratégies d’amplification efficaces sur les réseaux sociaux


*source : Etude PlayPlay 2021 – les tendances du content marketing à ne pas manquer
*source : Etude Havas 2019 – Meaningful Brands

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site utilise des cookies pour optimiser les performances du site, mesurer l'audience de la publicité et sa pertinence, et vous permettre de partager du contenu sur les réseaux sociaux. Pour obtenir davantage d'informations et/ou pour modifier vos préférences, cliquez sur le bouton sur « Personnaliser mes cookies ». Pour de plus amples informations sur la façon dont nous traitons vos données à caractère personnel et les cookies, veuillez consulter notre politique de confidentialité et d'utilisation des cookies. Nous vous invitons à :
Préférences en matière de dépôt de données

Lorsque vous visitez des sites Web, ils peuvent stocker ou récupérer des données dans votre navigateur. Ce stockage est souvent nécessaire pour la fonctionnalité de base du site Web.

L’analyse peut être utilisée comme stockage. La confidentialité est importante pour nous, vous avez donc la possibilité de désactiver ce type de stockage qui n’est pas nécessaire pour le fonctionnement de base du site Web. Le blocage de l’analyse peut avoir un impact sur votre expérience sur le site Web.