https://www.kissthebride.fr/wp-content/themes/ktb
fr
ARTICLE

Mobile World Congress 2016 : ce qu’il faut retenir

18 mars 2016 | Partager l'article sur

Du 22 au 25 février s’est tenu le plus grand salon mondial de la mobilité : le Mobile World Congress (MWC). Avec plus de 100 000 visiteurs et 374 intervenants, cette édition 2016 marque un nouveau tournant dans l’industrie du mobile : smartphones, wearables, 5G, réalité virtuelle, objets connectés… Voici les 6 tendances qu’il fallait retenir de ce salon !

Tous mobile-first !
La tendance s’est désormais inversée, positionnant le mobile en top position des recherches web. Le monde compte désormais plus de 5 milliards mobinautes, avec plus de 50 % des français qui se connectent tous les jours à Internet depuis leur mobile (étude Mediametrie). Et les prévisions de GfK, concernant la vente de 22 millions de smartphones cette année en France, montre que l’évolution de ce marché va se poursuivre.  En parallèle, les acteurs suivent volontiers ce gisement de croissance en recherchant de nouvelles logiques d’innovation permettant de tirer profit de cette industrie. Même la French Tech était au rendez-vous de cette édition 2016 avec pas moins de 115 exposants français.
Côté système d’exploitation, le robot vert d’Android est toujours en tête, avec plus de 60 % de part de marché en France.
Et côté produit, pas d’innovation majeure mais surtout des optimisations. L’accent est mis sur l’image et la création de nouveaux usages avec notamment la réalité virtuelle et l’interaction avec les objets connectés.

Révolution 5G
A peine la 4G commence à se démocratiser que le Mobile World Congress nous annonce l’arrivée inévitable de la 5G qui jouera un rôle crucial dans la déferlante IOT (Internet des Objets). Annoncée comme une révolution, la 5G apportera plus de vitesse et de débit pour la consommation de contenu en ligne (finit les notifications batterie faible après le visionnage d’une vidéo !) et sera plus largement accessible offrant « une connectivité quasi-universelle » (HubDay). Date de sortie prévue : 2020. Restez connecté 😉

Réalité virtuelle
C’était LA tendance à retenir du Mobile World Congress 2016 ! Et la photo de Mark Zuckerberg en présence d’un public entièrement équipé de casques Gear VR/Oculus de réalité virtuelle a fait le tour du monde. Lors du MWC dernier, Facebook a officiellement montré son intérêt pour cette innovation et compte bien l’intégrer prochainement à ses applications.
Du côté des acteurs traditionnels, si les marketeurs peinent à trouver des opportunités, les expérimentations se multiplient en particulier dans l’univers du gaming (jeux de rôle chez HTC, montagnes russes chez Samsung), ou des médias. Associé à Google, New York Times prévoit d’offrir à ses abonnés des lentilles permettant de vivre une expérience de réalité virtuelle unique (reportages en immersion) et D8 a annoncé le lancement de programmes en réalité virtuelle cette année.

Le mobile en écosystème pour enrichir l’expérience
Si le smartphone en tant que tel ne connait pas d’innovation de rupture, les alliances et synergies se créent pour apporter plus de valeur ajoutée à l’expérience utilisateur (2 mots qui étaient sur toutes les bouches). Navigateur web, appareil photo et caméra, carte bancaire, objets connectés et même réseaux sociaux… désormais tout se connecte pour proposer un écosystème connecté global, faisant de ce vieux téléphone un véritable couteau suisse et ce dans tous les univers (maison, voiture, bureau, magasin…).
C’est le cas de Sony avec ses accessoires audio, de LG et sa caméra 360, du médiatique Samsung avec son casque de réalité virtuelle ou encore de Volvo qui propose de remplacer les clés de sa voiture par son smartphone… « Le smartphone, c’est une porte d’entrée vers un tas d’autres univers », souligne Guillaume Berlemon, directeur marketing produit chez Samsung. Le mobile nécessite donc des partenariats stratégiques pour innover et enrichir l’expérience. Et les retailers devront s’organiser et mettre les moyens pour faire vivre au client cette expérience en magasin… à condition bien entendu que l’usage soit pertinent et utile !
By the way, chers acteurs du mobile : avec cette démultiplication des usages, avez-vous pensé à installer le Wifi et des bornes pour charger son téléphone dans tous nos lieux du quotidien ?

Marketing mobile et m-commerce
Sur le plan marketing, le MWC a surtout insisté sur le secteur publicitaire, sur fond de débat entre annonceurs et ad blockers. Un sujet complexe sur lequel les acteurs ne parviennent pas à trouver une entente et qui risque fortement de bouleverser les pratiques des marketeurs. Et l’inbound n’est pas écarté ! Un seul remède : la data et la créativité pour proposer des contenus pertinents, divertissant, sur des formats « skippables » et à une fréquence idéale.
Côté commerce, le paiement se digitalise et devient possible voire sécurisé sur mobile. Mastercard et Visa ont tous deux lancé un système de m-paiement, par selfies pour le premier et par empreintes digitales depuis sa voiture pour le second. Selon MasterCard, 40 % des paiements seront digitaux d’ici 2020, contre 15 % aujourd’hui. Et ces solutions évoluent toujours plus vite allant jusqu’à proposer demain le paiement via l’IOT. Là encore, opérateurs téléphoniques, banques et retailers devront intégrer plus largement ces nouveaux moyens de paiement d’autant plus que les achats via smartphones continuent de progresser dans tous les pays. En France, le commerce mobile a presque doublé en un an pour atteindre les 7 milliards d’euros en 2015 (étude RetailMeNot).

Confidentialité et sécurité
La sécurité et confidentialité des données mobiles était un des enjeux du Mobile World Congress 2016 et tout particulièrement à l’heure de la personnalisation. Bien que le paradoxe entre la volonté de protéger sa vie privée et les actions réalisées pour y parvenir est réelle, de nouveaux acteurs font leur entrée dans le domaine de la sécurité mobile. Les marques devront donc redoubler d’efforts pour développer une relation de confiance avec leurs clients. C’est la seule clé pour répondre à cette double exigence client : sécurité de la vie privée et personnalisation de la relation.

L'auteur - Dounia Issaa

Dounia est Responsable Communication chez Loyalty Company. "Mon ambition ? Produire des contenus utiles qui fassent sens et alimentent vos réflexions. Ce qui me motive ? Vous inspirer, vous interpeller, vous faire réagir !" Twitter : @Dounia_isLinkedIn

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus